Mot du Directeur

Mot du Directeur

En peu de temps, l’école de Droit a réussi à attirer de nombreux étudiants à la recherche d’un modèle académique et psycho- pédagogique novateur et d’une voie conduisant à un métier.

Le modèle :

Il est fondé par priorité, sur le concept de confiance de l’étudiant en lui-même, en ses atouts et potentialités.

Valoriser les points forts, réduire les points faibles, et traduire le tout en capacités globales pour le mettre en mesure de mieux assimiler   les savoirs, les savoirs faire et atteindre le savoir être et l’épanouissement. Tel est le but ultime.

Projet ambitieux certes mais réalisable progressivement, l’essentiel étant de garder le cap.

Tout d’abord inciter l’étudiant à tirer profit de son passage du monde du lycée au monde de l’université en lui faisant prendre conscience que le temps   de la maturation et du changement est arrivé et qu’il peut réussir cette transition. 

text
M.Ali EL HASANI SBAI
Directeur de l'Ecole de Droit de Rabat

L’équipe pédagogique, sensibilisée à cette problématique, a pour mission première    de mettre en œuvre cette vision en facilitant l’intégration de l’étudiant débutant. 

Accompagner, coacher, mettre à niveau, améliorer sa capacité de communication, et lui donner envie de s’engager dans le parcours, telles sont quelques-unes des modalités   du processus.

Il faudrait y ajouter l’autonomisation du processus d’apprentissage et son individualisation.

Amener surtout le jeune étudiant à se sentir à l’aise, le tout à travers l’écoute,  la proximité et le dialogue permanent adossée  à une évaluation continue et flexible de son évolution.

Tout ce dispositif est orienté vers la préparation de l’étudiant à l’insertion la plus rapide possible dans le monde du travail. 

Le métier :

Les métiers du Droit sont, en effet, multiples, et ce pour une raison très simple : il n’y a guère d’activité humaine, qui puisse fonctionner sans un encadrement juridique.

On a donc besoin de plus en plus de juristes pour conseiller et protéger les citoyens et sécuriser   les acteurs économiques. De très nombreux emplois publics et privés sont ouverts aux juristes notamment les juristes d’affaires. 

Les programmes de la licence en droit des affaires (LDA) et le master en droit des affaires et fiscalité (DAF), sont ainsi conçus pour mettre nos étudiants sur la voie de la réussite.

De même, nos partenariats académiques (Université d’Aix-Marseille, bientôt l’Université de Tours) et professionnels (Lefèvre Pelletier et Associés CGR Avocats,), l’organisation des rencontres des jeudis juridiques 2J, les visites d’institutions diverses, de tribunaux , d’entreprises et  le séjour de nos étudiants  à l’ étranger, dans les universités partenaires, traduisent notre ouverture sur l’environnement national et international, dans un contexte de mondialisation du droit.  

assignment_turned_inINSCRIPTION