Ressources Humaines

Ressources Humaines

LES ENSEIGNANTS CHERCHEURS PERMANENTS :

Yousra Abourabi  est professeur de relations internationales à l’institut d’études politiques de l’Université Internationale de Rabat (UIR) et chercheure au LePoSHS (UIR). Coordinatrice des masters Gouvernance et Intelligence internationales et Sustainable Development in Africa : Political, Social and Ecological Issues. Elle est titulaire d’un doctorat en Science Politique (Relations internationales) de l’Université de Lyon (2016). Sa thèse de doctorat est intitulée « Diplomatie et politique de puissance du Maroc en Afrique sous le règne de Mohammed VI ». Dr. Abourabi est spécialiste des relations maroco-africaines et de la géopolitique africaine. 

Mehdi Alioua  est professeur de sociologie à l’institut d’études politiques de l’Université Internationale de Rabat et chercheur au LePoSHS de l’UIR. Il est Docteur en Sociologie de l'Université de Toulouse II le Mirail (2011). Il a commencé ses recherches sur les migrations transsahariennes et sur le cosmopolitisme au Maroc en 2002. Depuis, il s’intéresse aux redéploiements des migrations internationales dans la région, au transnationalisme et aux différents régimes de mobilités qui lui sont liés, aux processus de globalisation et aux transformations sociopolitiques qu’ils entraînent, aux processus de démocratisation, aux droits des étrangers et aux conflits sociaux.

Samira Benboubker est professeur de droit privé à l’Ecole de Droit de l’Université Internationale de Rabat et chercheure au LePoSHS (UIR). Titulaire d’un Doctorat de droit international privé (2004 : Université Paris Descartes). Elle est le coordinateur du Master Droit des affaires et fiscalité de l’Ecole de Droit à l’UIR, université elle a rejointe depuis 2015. Ses domaines d’expertise couvrent un large spectre de thématiques dont : les questions de réglementations dans le domaine aérien (en particulier les Risques, sécurité et responsabilité du transporteur aérien), le droit d’affaires international, le Droit des obligations civiles et commerciales, l’exécution des sentences arbitrales, les règles de conflit sur l’acquis communautaire, et le système de règlement des différends relatifs aux investissements.

Abdellatif Bencherifa est conseilleur du Président de l’Université Internationale de Rabat et directeur du Public Policy Center (PPC) à la même université. Son expertise est en Géographie Sociale, Développement rural, Migrations internationales, Géo-écologie des zone arides et des montagnes, et Changement institutionnel. Prof. Bencherifa est titulaire d’un PhD en Géographie sociale et culturelle de Clark University (Etats-Unis, 1986). Il était professeur de géographie à l’Université Mohamed V de Rabat de 1976 à 1994 ; une expérience significative dans la haute fonction de l’enseignement supérieur  (président de l’Université Moulay Ismaïl de Meknes 2002-2005) et 12 ans d’expérience en haute fonction publique du Ministère de l’Intérieur au Maroc. 

Abdelhafid Debbarh est conseilleur du Président de l’Université Internationale de Rabat. Titulaire d’un PhD de l’Université du Minnesota (USA), Professeur de l’Enseignement Supérieur dans le domaine de la gestion durable des ressources en eau, de l’irrigation et du drainage agricole.  Directeur de l’Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès (1999-2004), puis Directeur de la Formation des Cadres au Département de l’Enseignement Supérieur (2004-2007) et Secrétaire Général du Département de l’enseignement scolaire, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres entre 2007 et 2015. Il a participé à la gestion de plusieurs programmes de coopération scientifique et académique entre le Maroc et ses partenaires Africains, Européens et Américains et a développé une expertise reconnue en matière du management et d’évaluation des programmes d’éducation, de formation et de recherche scientifique. 

Farid El Asri  est professeur d’anthropologie à l’institut d’études politiques de l’Université Internationale de Rabat (UIR), titulaire de la chaire de recherche « Cultures, sociétés et faits religieux » et chercheur au LePoSHS (UIR). Il est titulaire d’un doctorat en anthropologie de l’Université Catholique de Louvain (2011). Il est professeur visiteur à l’UCL et à l’Université Saint-Louis de Bruxelles comme directeur du programme de formation interuniversitaire sur l’Islam. Il est également directeur d’un réseau de recherche sur l’Islam en Eruope « EmridNetwork » (European Muslim Research on Islamic Development). Intérêts de recherche : l’éducation religieuse dans les mondes occidental et arabo-musulman, les questions de radicalisation et de dé-radicalisation.

Meryem El Haitami est professeur d’anglais et des études du genre au Pôle Langues, Cultures et Civilisations à l’Université Internationale de Rabat (UIR) et chercheure au LePoSHS (UIR). Titulaire d’un doctorat en Cultural Studies de l’Université Sidi Mohammed ben Abdellah de Fez en (2016). Ses recherches explorent les dynamiques de l'autorité religieuse des femmes et l'activisme au Maroc en mettant l'accent sur les imams féminins sanctionnées par l'État et leur rôle particulier dans la construction de la nation et dans la guerre contre le terrorisme. 

Abdessamad Fatmi est professeur de science politique à l’Université Internationale de Rabat, chercheur au LePoSHS (UIR) et directeur du pôle Langues, Cultures et Civilisations. Il est docteur en science politiques et relations internationales de l’Université de Liverpool (Royaume-Uni, 2013). Ses thématiques de recherche tournent autour des relations maroco-espagnoles, géopolitique de la méditerranée, et les politiques publiques de l’éducation.

Jean-Noël Ferrié est professeur de science politique à l’institut d’études politiques dont il est directeur à l’Université Internationale de Rabat (UIR) et directeur du LePoSHS (UIR). Titulaire d’un doctorat en science politique de l’Institut d’études politiques de l’Université d’Aix-en-Provence (1993). Il est directeur de recherche au CNRS. Il est également co-directeur du laboratoire international associé du CNRS « Inégalités, développement et équilibres politiques » (LIA-IDE). Directeur adjoint du Centre Jacques-Berque à Rabat (2010-2014) et membre du Laboratoire PACTE à l’institut d’études politiques de Grenoble (2007-2010), attaché de coopération près l’Ambassade de France à Kaboul (2006-2007), chercheur contractuel du ministère des Affaires étrangères au CEDEJ au Caire (2001-2006), rédacteur en chef de l’Annuaire de l’Afrique du Nord à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM, CNRS) (1998-2002). 

Badr Guennoun est professeur d'anthropologie du genre et d'études anglaises au Pôle Langues, Cultures et Civilisations à l’Université Internationale de Rabat (UIR) et chercheur au LePoSHS (UIR). Titulaire d’un doctorat en Gender and Subcultural Studies de l’Université Sidi Mohammed ben Abdellah de Fez (2015). Ses champs d'intérêt et ses publications tournent autour de l’anthropologie sociale, études du genre, questions des minorités, féminisme postmoderne, politique corporelle et études sous-culturelles de la jeunesse, et philosophie expérimentale. 

Mohamed Khanchi st professeur d’économie à Rabat Business School de l’Université Internationale de Rabat. Program Manager du Master en Commerce international et chercheur au Laboratoire BEAR (Laboratoire de Recherche en Business, Economie et Actuariat) au sein de l’UIR. Il est également directeur de la faculté de UIR-Rabat Business School. Titulaire d’un doctorat en Economie industrielle de l’Université de Lyon (1991). Intérêts de recherche : Economie internationale, économie industrielle d’innovation, économie du développement. 

Sara Mejdoubi est professeur de communication politique au Pôle Langues, Cultures et Civilisations à l’Université Internationale de Rabat (UIR) et chercheure au LEPOSHS (UIR). Elle est docteur en Communication politique de l’Université Mohammed V- Rabat. Dr. Mejdoubi est linguiste-sémioticienne et spécialiste en analyse du discours politique. Ses récentes publications et interventions académiques, nationales ou internationales, s’articulent autour de l’analyse du discours politique islamiste par le biais des approches sémantique, sémiotique et celles de l’analyse du discours.

Najib Mokhtari est professeur de littérature comparée à l’institut d’études politiques de l’Université Internationale de Rabat et chercheur au LePoSHS (UIR). Il est également le directeur de MEdiNA Studies Program à la même université. Dr. Mokhtari est titulaire d’un doctorat en Littérature comparée de University of Texas at Austin (1993). Ses thématiques de recherche s’articulent autour de:  Literature and politics, Cross cultural Dialogues, Area Studies… Il a publié deux ouvrages aux Editions de l’UIR :  Decentering Patterns of Otherness, Fatema’s Dreams of Transgress: Defaulting the Boundaries of Islamic Feminism.

Nacef Mouri est professeur à Rabat Business School de l’Université Internationale de Rabat. Il y est Program Manager du Master en Marketing Management et directeur du Laboratoire BEAR (Laboratoire de Recherche en Business, Economie et Actuariat) au sein de l’UIR. Il est docteur en Marketing de  University of Central Florida (Etats-Unis, 2005). Il était professeur de Marketing de 2006 et 2013 à George Mason University (Etats-Unis).

Amine Mzouri est professeur à l’Ecole de droit dont il est le directeur académique au sein de l’Université Internationale de Rabat. Titulaire d’un Doctorat d’Etat en Droit en Finances Publiques et Fiscalité et d’un Diplôme de sciences politiques au sein de l’Université de Paris, M. Mzouri a à son actif une longue et riche carrière dans l’enseignement supérieur. En 1984, il démarre une carrière d’enseignant-chercheur en qualité de Maitre de Conférences à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Oujda  et en 1988 en tant que Professeur de l’Enseignement Supérieur à la Faculté de Droit de Rabat Agdal. Dès 1992, il est nommé Directeur de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), fonction occupée jusqu’à 1999, date de sa nomination au poste de Gouverneur, Directeur de la Formation des Cadres Administratifs et Techniques. Il occupe par la suite la fonction de Gouverneur attaché à l’Administration Centrale en 2006, puis celle de Gouverneur Directeur de la Direction des Etudes à l’Institut Royal de l’Administration Territoriale (IRAT) pendant 7 années.  Durant sa carrière, M. Mzouri a eu l’occasion de diriger de nombreuses thèses et mémoires en Finances Publiques, Fiscalité, Gouvernance et Politiques Publiques à l’Université, à l’ENA ainsi qu’à l’IRAT. 

Zineb Omary est professeur de science politique à l’institut d’études politiques de l’Université internationale de Rabat et chercheure au LePoSHS (UIR), dont elle dirige l’équipe « Analyse comparée des politiques publiques et de leurs contextes ». Elle est Docteur en Science Politique de l’Université d’Aix-Marseille (2012). Sa thèse de doctorat traite de « la sécularisation dans la pensée politique musulmane contemporaine » tandis que ses travaux de recherche s’articulent autour des politiques publiques et notamment les politiques publiques de santé en Afrique. 

Meriem Regragui est professeur de droit privé à l’Ecole de Droit de l’Université Internationale de Rabat et chercheure au LePoSHS (UIR). Juriste d’affaires de formation et titulaire d’un Doctorat en Droit privé de l’Université Mohamed V de Rabat (2016). Sa thèse de doctorat porte sur : « La protection de la partie faible au contrat ». Ses travaux de recherches sont essentiellement axés sur la justice contractuelle et la justice sociale.

assignment_turned_inINSCRIPTION